Pour toutes les débutantes qui se demandent comment faire pour obtenir des surfaces très lisses sur les perles en FIMO, voici quelques petits conseils.

- Acheter des feuilles de papier abrasif à l'eau pour carrosserie (on en trouve en principe dans les magasins d'entretien voiture type Norauto ou sur le site des z'artinautes). Il faut se tourner vers les grains 400, 600 et 1200.

- Utiliser les feuilles petits morceaux par petits morceaux (environ 4x4 cm) et n'en couper que 3-4 d'avance. Les retourner et réécrire dessus au marqueur le n° du grain pour pouvoir l'identifier tout le temps (une fois la feuille d'abrasif coupée en petits carrés, Il y a de gros risques de ne plus avoir l'inscription du n° de grain qui est derrière, et quand on a une dizaine de petits papiers détrempés, c'est assez dur de les reconnaitre entre eux)

- Les mettre à tremper dans de l'eau pas trop froide (pour le confort de tes mimines) additionnée de 2-3 gouttes de liquide vaisselle (très important, ça évite d'encrasser très rapidement le morceau de papier, la différence est vraiment flagrante avec une eau sans savon). Pour travailler confortablement, utiliser un plat avec des bords plutôt pas trop haut (genre 4-5 cm) et d'une surface d'au moins 20 x 20 cm. Le travail se fait principalement les mains au dessus du récipient. Penser à protéger la surface de travail, et à avoir toujours à portée de main un bon chiffon pour s'essuyer les mimines.

NB : il faut absolument travailler avec de l'eau, sinon les poussières de ponçage sont tellement fines qu'elles vont directement bien au fond de nos poumons !

- Ne pas mettre dans l'eau les différents grains de polissage à la fois, commencer par le 400, poncer toutes les perles souhaitées, ensuite passer au grain supérieur. Ca évite de s'emmeler dans les grains et te mettre à poncer au grain le plus fin une perle qui n'avait pas encore été touchée ou pire, de reprendre au gros grain une perle déjà terminée. Il faut toujours y aller progressivement, si on passe directement du 400 au 1200 on n'aura pas de bons résultats.

Si la perle à poncer n'est pas très importante, ou que le temps ou le courage manque, faire uniquement les grains 400 et 600. En sachant qu'à moins que ce ne soit pour une pièce principale, ou une perle dont on veut qu'elle soit très brillante, ou encore parce qu'on a utilisé des tranches de cane avec du transparent, ce n'est pas forcément la peine d'aller au delà du 600.

Le ponçage des perles rondes est assez fastidieux, il faut se trouver un outil pratique pour les maintenir par le trou, genre une aiguille qui bloquera la perle en rotation, et qui ne glissera pas dans les doigts mouillés.

Attention, il faut bien se rendre compte que poncer signifie lisser la surface en ENLEVANT de la matière, ce qui veut dire que si la couche de décor est très fine, on risque de la faire disparaître au ponçage. Même remarque pour la pearl ex et tous les petits bidules que l'on met en surface.

- Une fois poncées et sèches, les perles vont prendre une couche de surface blanchâtre. C'est parfaitement normal. Il faut ensuite soit les vernir, soit les frotter une dernière fois pour les lustrer avec un morceau de vieux jeans ou un chiffon de coton un peu rugueux.

Il y a d'autres techniques moins fatiguantes en utilisant la dremel, mais là je ne maitrise pas grand chose encore... Même si je devrais m'y mettre pour gagner un peu de temps !